Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 10:08

Aujourd'hui, petite leçon d'histoire, eh oui, c'est la St Valentin alors voici quelques explications concernant cette journée : 

 

De nos jours, beaucoup d'entre nous ont tendance à voir la saint Valentin comme une fête bassement commerciale, inventée de toutes pièces par des fleuristes en mal de bénéfices...

Mais la réalité est toute autre, comme vous pourrez le constater en lisant ces quelques lignes...

 

 

De prime abord, il est essentiel de noter que l'histoire de la saint Valentin est aussi ancienne que celle du père noël, et encore plus méconnue !

 

Une fois de plus, tout commence à Rome, quelques siècles avant notre ère. Chaque 15 février, les Romains fêtaient les Lupercales, en l'honneur du dieu Faunus. 

Ce dernier était le descendant de Saturne (l'équivalent du Chronos grec.). Divinité protectrice des troupeaux et de leur fécondité, Faunus s'attaquait aussi aux loups, d'où son surnom de Lupercus (lupussignifiant "loup", en latin.).

Souvent représenté avec des jambes et des cornes de chèvre, cette divinité fut ainsi associé au dieu Pande la mythologie grecque.

Le 15 février, les douze luperques, prêtres de Faunus (ils s'agissait de jeunes hommes.), se réunissaient dans la grotte du Lupercal, au pied du mont Palatin (c'est à cet endroit que Remus et Romulus, selon la légende, auraient été allaités par une louve.).

Vestiges présumés de la grotte des Lupercales (à noter que les fresques auraient été placées là sous le règne de l'Empereur Auguste).


Les douze luperques, vêtus d'un simple pagne, sacrifiaient alors un bouc. Puis, le prêtre sacrificateur posait le couteau empreigné de sang sur le front des luperques, sang qui était ensuite essuyé avec un flocon de laine trempé dans le lait.

A ce moment là, les douze hommes riaient aux éclats, puis couraient dans les rues de Rome. Armés de fouets en peau de bouc, ils fouettaient alors les jeunes femmes afin de les rendre fécondes (le bouc était symbole de fécondité.).

La fête des Lupercales.

 

Saint Valentin, de son vrai nom Valentin de Terni, était un moine qui vécut à Rome au cours du III° siècle après Jésus Christ (à noter qu'il était évêque selon certaines sources.).

Mosaïque à l'effigie de saint Valentin.

Cet homme de foi était réputé pour marier des couples selon les rites de l'Eglise, et venait en aide aux chrétiens persécutés. L'Empereur Claude II le Gothique, ayant appris les agissements de Valentin, décida alors d'emprisonner ce dernier.

Pièce de monnaie à l'effigie de Claude II le Gothique.

Dans sa cellule, le moine rencontra Julia, fille de son geôlier. La jeune femme, aveugle de naissance, entretint alors des relations amicales avec le captif.

Puis un jour Julia retrouva la vue, alors qu'elle s'entretenait avec Valentin.

Ce dernier fut alors immédiatement présenté devant l'Empereur (que le moine tenta, en vain, de convertir au christianisme.). Claude II, impitoyable, ordonna la mise à mort du prisonnier.

Le 14 février 269 après Jésus Christ, Valentin fut tout d'abord roué de coups par les légionnaires, puis, refusant de mourir, il fut finalement décapité[1].

 

Après de nombreuses années, en 494 après Jésus Christ, le pape Gélase I° décida d'interdire la fête païenne des Lupercales, fêtée le 15 février. Il préféra alors lui substituer la fête de la saint Valentin, célébrée le 14 février (date officielle du décès de Valentin.).

A noter toutefois que certains historiens considèrent que la saint Valentin ne naquit pas au cours du V° siècle après Jésus Christ, mais quelques siècles plus tard, au cours du Moyen âge...

 

Comme nous venons de le constater, la saint Valentin n'est donc pas une invention moderne. Les fleuristes et autres maîtres chocolatiers n'ont donc fait que profiter d'un évènement issu d'une tradition très ancienne, remontant aux premiers siècles de notre ère...

 

 


 

[1] A noter que les évènement énoncés ci-dessus sont à prendre au conditionnel, l'Eglise ayant souvent eu tendance à enjoliver les évènements.

 

 

Source : http://www.histoire-fr.com

 

 

Voilà mes ami(e)s, vous en savez un peu plus, tout comme moi d'ailleurs.

 

Que cette journée vous soit agréable.

 

Grosses bises et 

 

Bon jeudi : image du net - merci à son créateur

Repost 0
Published by Ulysse - dans Le saviez-vous
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 15:09

Il y a quelque jours, avec mon "Roi", nous sommes allés nous balader du côté de La Rochelle et sur la route, nous nous sommes arrêtés du côté de Rochefort pour aller voir le Pont Transbordeur.

 

072

Le voici de loin : photo prise depuis la route sur un pont qui passe à côté

 

 

 

 

 

 

030

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et le voici de plus près

 

 

 

034

 

 

 

Un peu d'histoire...

Au XIXème siècle, le seul moyen de traverser la Charente entre Rochefort et Martrou, quartier de la commune d'Echillais, est le bac.  A rame puis à vapeur, ce système de traversée est limité, à marée basse notamment, mais également en cas de conditions météorologiques défavorables ou de courant trop fort.

La construction d'un pont est alors envisagée afin de remplacer le bac, qui ne peut plus répondre à une demande de circulation de plus en plus importante ente Rochefort et Echillais.

Le défi est de trouver un système de pont qui permette la traversée des personnes sans gêner la navigation maritime, notamment les navires de l'arsenal  de Rochefort.

Le projet de Pont à transbordeur, proposé par Ferdinand Arnodin,  est retenu en 1897.

Les travaux débutent en mars 1898 pour se terminer 27 mois plus tard en juillet 1900.

Le 29 juillet : inauguration officielle du Pont à transbordeur.

Il est aussi appelé Pont Transbordeur du Martrou.

 

 

 

Gros poutoux à vous et bonne fin de journée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ulysse - dans Le saviez-vous
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 13:00

Afin de rendre compte de la manière par laquelle certaines données personnelles sont reprises de façon parfois frauduleuse sur Internet, la CNIL vient de mettre en ligne une nouvelle page d'information à destination du grand public.

 

"Surfer sur internet, ça laisse des traces !" La Commission nationale de l'informatique et des libertés rappelle en effet que sur le Web, toutes les activités et les préférences des internautes (adresse IP, navigateur, mots clés saisis) laissent des traces et que ces informations peuvent être récupérées, le plus souvent à leur insu, par différents acteurs dont des régies publicitaires.

 

Dans sa rubrique "vos traces", la CNIL fait la démonstration que cela concerne absolument tout le monde. Ainsi, l'internaute est invité à participer à une expérience où lui seront dévoilés de nombreuses données qu'il pensait jusqu'alors confidentielles, telles que la configuration de son ordinateur ou les dernières recherches qu'il a effectuées sur le Net. La démonstration montre aussi le lien qui existe entre la conservation des mots clés tapés dans un moteur de recherche et l'affichage de publicités ciblées. Au-delà de cette expérience, la CNIL propose une information pédagogique des notions de cookie ou d'historique de navigation, souvent mal connues du grand public.

 

Cette annonce intervient au lendemain du lancement officiel de "Ma présence sur le Web", un nouveau service de contrôle de son identité en ligne proposé à ses membres par Google.

 

Rendez-vous sur le site de la CNIL : www.cnil.fr

Repost 0
Published by Ulysse - dans Le saviez-vous
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 14:00

La 12ème édition de la Fête des Voisins a lieu aujourd'hui.

Voisins de palier et voisins du coin seront invités à se rencontrer lors d'animations et d'apéritifs orchestrés traditionnellement à la veille de la Fête des mères.  

Initiée il y a douze ans pour inciter les gens à se rencontrer, la Fête des Voisins a rencontré un vif succès au fil des années, rassemblant 6,5 millions d'habitants et 772 villes et bailleurs sociaux partenaires en 2010.

Depuis, cet événement convivial s'est exporté dans d'autres villes européennes, notamment à Bruxelles, Berlin, Genève, Dublin, Rome, Lisbonne, Vienne, Londres et Brême, où 10 millions de personnes ont eux aussi rencontré leurs voisins l'année dernière.
Pour en savoir plus : www.immeublesenfete.com  

Mode d’emploi de la Fête des voisins.

Généralement les gens se rassemblent dans une des parties communes de l’immeuble et même devant la porte d’entrée s’il fait beau.

Il faut en amont penser à mijoter quelques petits amuse-bouches à manger sur le pouce.

Repost 0
Published by Ulysse - dans Le saviez-vous
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 11:30

En son centre, la température est de plus de 15 millions de degrés !!

 

Repost 0
Published by Ulysse - dans Le saviez-vous
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 14:00

C'est un énorme poisson dont le poids peut atteindre 900 kg et il naît pourtant d'un petit oeuf mesurant 1 mm de diamètre !!

 

Repost 0
Published by Ulysse - dans Le saviez-vous
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 15:00

Adulte, il est capable de rester deux années sans manger !!!

 



 

(Je n'aimerais pas être un crocodile !!!)

 

 

Repost 0
Published by Ulysse - dans Le saviez-vous
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 15:00

 

 

 

 

 

 

 

 

Le grand corbeau, devenu très rare en France, mesure 1,30 d'envergure.

 

Son cri rauque porte à plus de 1 km !

 

 

Repost 0
Published by Ulysse - dans Le saviez-vous
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 15:00

 

 

Il dévore en une seule année environ 10 000 souris, mulots et campagnols.

Repost 0
Published by Ulysse - dans Le saviez-vous
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 16:00

Grâce à son odorat très sensible, l'ours polaire peut repérer un phoque à une distance de 10 km !

 

 

Repost 0
Published by Ulysse - dans Le saviez-vous
commenter cet article

Présentation

  • : Le Journal d'Ulysse
  • Le Journal d'Ulysse
  • : Les aventures d'Ulysse et de sa maîtresse, avec tout ce qu'il leur passe par la tête !
  • Contact

Profil

  • Ulysse
  • J'ai été trouvé dans une rue de bordeaux alors que j'avais à peine 6 mois, et c'est à la SPA de Mérignac que ma maîtresse est venue me chercher !
  • J'ai été trouvé dans une rue de bordeaux alors que j'avais à peine 6 mois, et c'est à la SPA de Mérignac que ma maîtresse est venue me chercher !

Combien sont là ?

Compteur de visiteurs en temps réel

Combien sont venus ?